Description du projet

Radiofréquence fractionnée pixelisée ou STED

La nouvelle radiofréquence pixelisée à effet plasma est un traitement du relâchement cutané, des rides superficielles, des cicatrices d’acné, des vergetures qui associe un renouvellement de la peau et un effet lift.

Cette combinaison de technologies donne aussi de bons résultats sur le maelesma.

Le STED est un Système d’apport de principes actifs par voie Trans-EpiDermique.

Les résultats sont présents dès la 1ère séance.

La 1ère phase du traitement consiste à créer des micro-puits sous cutané (par effet radiofréquence microplasmique).

Dans la seconde étape, l’effet thermique entraine une contraction des fibroblastes ainsi qu’une production d’un nouveau collagène.

La 3ème étape consiste en l’utilisation des ultrasons pour faire pénétrer dans les micro-puits des produits topiques à base d’acide hyaluronique.

Cette procédure permet une reconstruction de la peau. Celle-ci est retendue, plus tonique, l’aspect fripé est corrigé. Il faut prévoir quelques rougeurs pendant 48h maquillables dès le lendemain.

Le STED permet une reconstruction secondaire de la peau. Celle-ci est retendue, plus tonique, l’aspect figé est corrigée, la peau est plus lisse.

Il permet de ralentir et prévenir le vieillissement cutané de façon durable et efficace.

HIFU

En chauffant le collagène, les Ultrasons Focalisés de Haute Intensité (HIFU) stimule sa production ainsi que celle d’élastine.

Le collagène se rétracte et provoque une remise en tension. Cela permet une lutte contre le relâchement de la peau du visage.

Les ultrasons étant focalisés, on observe une réduction de la masse grasse localisée au niveau de la culotte de cheval et des hanches.

Cette technique sûre, nous permet de travailler à une profondeur de 4,5 à 6 mm.

C’est une procédure simple, non douloureuse, sans effets secondaires ni éviction sociale , utilisée quelque soit le phototype de peau.

L’effet tenseur est très rapide, l’amélioration de la texture maximale à partir de 3 à 4 mois.

LASER Nd Yag Q Switch

C’est un laser permettant le traitement de Lentigos actiniques( taches brunes) du visage, du décolleté, du haut du dos, des mains apparaissant après une exposition solaire; des taches brunes de vieillesse, taches café au lait ainsi que le maelesma.

Un examen précis de la peau, des zones photo-exposées, préalable à tout traitement est indispensable. Ces taches apparaissent à partir de 40 ans en fonction de la dose cumulée d’exposition solaire.

Après la séance, les taches rougissent puis une fine croutelle apparait pendant quelques jours. Le résultats sont visibles au bout d’un mois( une 2nde cession peut être nécessaire).Les résultats dépendent de la profondeur, de l’ancienneté des lésions.

Les contre-indications sont les suivantes: exposition solaire, béta-carotène, auto-bronzant, dermatose, médicaments photosensibilisants, cancer, grossesse. Respecter les bonnes indications médicales.

Il est conseillé de ne pas s’exposer dans les 30 jours suivant un traitement. Une bonne protection solaire évite la réapparition trop rapide des taches(écran solaire indice 50+, crème dépigmentante)

Le LASER Vasculaire

Le laser vasculaire permet le traitement de la couperose, de la rosacée (maladie évolutive), des varicosités (taches rouges) du visage, des taches rubis (papule rouge) et des membres inférieurs. Les expositions prolongées au soleil, l’insuffisance veineuse, les traitements hormonaux (contraception hormonale, traitement hormonal substitutif), âge, l’hérédité sont des facteurs favorisants.

Ces lésions sont au mieux appréciées préalablement par un bilan vasculaire complet des varicosités des membres inférieurs (clinique et doppler veineux) ainsi que par un examen clinique précis du visage afin de repérer l’existence éventuelle de lésions inflammatoires papulo-pustuleuses (nécessitant un traitement antibiotique préalable voire post-laser permettant des durées de rémission plus longues). On prendra soin de ne pas traiter les peaux bronzées.

L’appareil utilisé est un laser NdYag.

On utilise un gel de contact type gel d’échographie afin de protéger l’épiderme et permet un traitement plus souple de la pièce à main.

On observe immédiatement après traitement soit un blanchissement soit d’une croutelle noirâtre ; pour les vaisseaux plus larges les modifications sont plus lentes. L’apparition d’une pigmentation inflammatoire plus foncée est fréquente, attendue et transitoire. Les résultats sont visibles à partir de 3 à 4 semaines.

Les soins post-laser reposent sur l’application éventuelle de glace pendant quelques minutes et d’une crème apaisante, hydratante plusieurs fois par jour. On évitera l’exposition solaire pendant quelques mois.

C’est un traitement qui peut nécessiter plusieurs passages, avec un intervalle de 6 à 8 semaines entre 2 séances sur la même zone.

La Radiofréquence

La radiofréquence est devenue un traitement incontournable pour redonner une image dynamique du visage sans avoir recours à la chirurgie.

Elle permet de restaurer la tonicité et la fermeté de l’ensemble du visage en particulier, les cernes, le cou,les joues,l’ovale ainsi que la région sous mentonnière. Elle peut être aussi utilisée sur un abdomen fripé voire sur les bras.

Cest une méthode simple de remise en tension qui utilise l’effet thermique pour induire la production de collagène. Plusieurs passages de la pièce à main donne quelques rougeurs transitoires.

Ce traitement ne demande aucune anesthésie et est très bien tolérée quelque soit le phototype du patient.

Les résultats sont rapides, la peau se lisse. C’est une excellente méthode delutte contre le relâchement du visage.

Les contre-indications sont les stimulaterus cardiaques, les lésions cutanées infectées, la prise de certains médicaments (isotrétinoide) ainsi que les cicatrices chéloides.

La lampe LED ou photobiomodulation

La lampe LED, lumière froide est utilisée afin d’hydrater le visage, donner de l’éclat et resserer les pores dilatés.

C’est souvent un traitement combiné employé dans les suites de laser, peeling, IPL, radiofréquence fractionnée pixelisée et pour traiter les peaux endommagées par le soleil. Peut être proposée aussi pour la prise en charge des vergetures.

La longueur d’onde et la couleur de la LED déterminent les indications de la procédure.La lumière pénètre directement dans la peau et agit en stimulant la synthése de collagène et d’élastine.

La lumière rouge augmente la mocrociculation sanguine du cuir chevelu.

La lumière bleue est associée au trairement de l’acné.

La lumière jaune atténue les oedèmes, les rougeurs et active la microcirculation.

La lumière verte est utilisée pour booster l’éclat du vsage et diminie les taches pigmentaires.

La photobiomodulation peut être utilisée quelque soit le phototype de la peau sans éviction sociale ni solaire. Les séances sont indolores et proposées au rythme d’une séance par semaine.